in

Improve Your Focus at any Age

Improve Your Focus at any Age

Le cerveau a la capacité de s’améliorer tout au long de sa vie. Il est temps de rejeter l’idée qu’il est «normal» que les performances cérébrales diminuent avec l’âge. Saviez-vous qu’il y a des choses que vous pouvez faire chaque jour pour améliorer ou maintenir la santé de votre cerveau et améliorer votre concentration? Au cours des 3 dernières décennies, la recherche a établi que le cerveau est l’organe le plus adaptable et le plus flexible – tout au long de la vie – grâce à la neuroplasticité.

Le cerveau que tu as est le cerveau que tu as construitBonne fonction cérébrale

40 secondes. C’est la durée d’attention moyenne. Pensez au nombre de fois par jour que vous êtes interrompu ou distrait. À quelle fréquence les notifications push éclairent-elles votre téléphone? Ou pire encore, combien de fois vérifiez-vous par réflexe votre téléphone même s’il ne bourdonne pas?

Essayez ce défi:

Lorsque vous vous asseyez pour vous concentrer sur quelque chose, comptez chaque fois que vous êtes distrait de votre tâche. En marquant un pointage, vous prenez conscience de la fréquence à laquelle vous perdez votre concentration. Il s’agit d’une première étape pour éventuellement améliorer votre capacité à maintenir votre concentration et à rediriger votre attention vers votre priorité absolue.

Notre culture a construit des cerveaux distraits, et notre dépendance constante à la technologie n’aide pas. Toutes ces distractions nous empêchent non seulement d’atteindre nos objectifs les plus importants, mais peuvent également conduire à un cerveau agité et stressé.

Voici la bonne nouvelle: si vous changez vos habitudes, vous pouvez changer votre cerveau. Cela signifie qu’en utilisant des stratégies, vous pouvez réentraîner votre cerveau pour lutter contre la distraction et mieux vous concentrer.

La concentration est une compétence que vous pouvez renforcer.5 conseils pour travailler à domicile

Votre attention est une ressource limitée. Nous vivons dans une économie de l’attention, et c’est l’un de vos atouts les plus précieux. Les entreprises paient beaucoup d’argent pour avoir un œil sur leur produit. Parce que votre attention est limitée et que vous ne pouvez vous concentrer que sur une chose à la fois, il est important d’apprendre à la protéger. Voici trois conseils pour vous aider à être plus stratégique avec votre attention.

1) Faites une chose à la fois

Le multitâche est toxique pour votre cerveau et votre santé. Vous avez bien lu. Le multitâche n’est pas un signe d’honneur dont il faut se vanter. Cela détruit votre capacité à vous concentrer. Cela entraîne également plus d’erreurs et un temps de traitement plus long.

Le cerveau est câblé pour effectuer une tâche à la fois. Lorsque vous pensez être multitâche, votre cerveau passe rapidement d’une tâche à l’autre, provoquant une fatigue du lobe frontal qui diminue l’efficacité cognitive et les performances.

Une étude a révélé que si les élèves effectuent plusieurs tâches à la fois tout en effectuant leurs devoirs (ex: étudier et regarder la télévision en même temps), les nouvelles informations vont dans le striatum – une région qui stocke de nouvelles procédures, pas des faits et des idées. Lorsque les élèves faisaient une chose à la fois (étudier sans distraction télévisée), les nouvelles informations étaient traitées par l’hippocampe, la région du cerveau responsable de l’apprentissage et de la formation de la mémoire.

La prochaine fois que vous devez faire quelque chose qui nécessite une concentration et une réflexion plus approfondie, désactivez les distractions et préparez votre cerveau au succès en effectuant UNE SEULE tâche.

Améliorez votre concentration en effectuant une seule tâche

2) Bloquez le sans importance

La concentration ne consiste pas seulement à sélectionner ce qui est essentiel à syntoniser – il s’agit également de bloquer ce qui n’est PAS important. Protégez votre ressource la plus vitale – votre cerveau – en étant sélectif sur ce que vous choisissez de laisser entrer.

En cette ère de surcharge d’informations, nous risquons de perdre notre capacité à discerner ce qui est important. Changez la façon dont vous approchez et interagissez avec les informations entrantes. Par exemple, soyez proactif plutôt que réactif. Fixez une limite à la quantité de contenu de médias sociaux et d’actualités avec lequel vous interagissez chaque jour. En bloquant et en disant non à certains flux d’informations, vous pouvez plus facilement dire oui à ce sur quoi vous voulez vraiment vous concentrer.

3) Identifiez les 2 priorités principales

Comment abordez-vous votre liste de choses à faire chaque jour? Tombez-vous dans le piège de vérifier d’abord toutes les choses les plus faciles de la liste? Cette approche donne une gratification instantanée et nous fait nous sentir productifs parce que nous avons dû rayer des choses de la liste. Mais en réalité, ces tâches lourdes, importantes et difficiles finissent par être repoussées, ou nous n’y arrivons qu’à la fin de la journée, lorsque nous avons le moins d’énergie cognitive à y consacrer.

Essayez plutôt ceci: identifiez les deux choses qui vous feront avancer vers vos objectifs. Si nécessaire, divisez une tâche importante en parties plus petites que vous pourriez accomplir en 45 minutes d’attention sans partage. Maintenant, donnez la priorité à ces deux choses et faites-les en premier. Bloquez toutes les autres choses jusqu’à ce que vous les ayez faites.

Si vous pratiquez ces stratégies de manière cohérente, vous constaterez non seulement une meilleure capacité de concentration, mais aussi que vous êtes plus productif et moins stressé.

Que se passe-t-il dans le cerveau en vieillissant?

Chaque décennie, à partir de la vingtaine, le flux sanguin cérébral diminue d’environ 1,7% (Lu et al., 2011). Ceci est considéré comme faisant partie du vieillissement «normal». La circulation sanguine cérébrale est vitale car c’est la principale source d’énergie dont les cellules cérébrales ont besoin pour bien fonctionner. Mais ce déclin progressif n’est pas inévitable. Vous pouvez combattre cette trajectoire en engageant votre lobe frontal (le centre de commande du cerveau) en utilisant des stratégies comme celles que nous venons de mentionner. La recherche a montré qu’avec aussi peu que 12 semaines d’entraînement cognitif, le flux sanguin cérébral chez les adultes de plus de 50 ans peut augmenter en moyenne de 7,9% (Chapman et al., 2015). Comme il est stimulant de savoir qu’en étant stratégique dans la façon dont vous traitez les informations et abordez vos tâches quotidiennes, vous pouvez également augmenter le flux sanguin cérébral – pour une meilleure santé et de meilleures performances cérébrales.

Développez des pratiques cérébrales saines pour la vie

Être en bonne santé cérébrale est un effort de toute une vie. Continuez à apprendre plus de stratégies pour renforcer votre cerveau en rejoignant le projet BrainHealth. C’est une étude de recherche pas comme les autres dirigée par la neuroscientifique cognitive Dr Sandra Bond Chapman au Center for BrainHealth®, qui fait partie de l’Université du Texas à Dallas.

Ce qui différencie cette étude de la recherche typique, c’est qu’il s’agit d’une expérience personnalisée. Vous obtenez votre BrainHealth Index (une évaluation en ligne qui vous donne un instantané fiable de la santé et des performances de votre cerveau) tous les six mois. Vous recevez des appels trimestriels avec un coach BrainHealth pour vous recommander des stratégies de renforcement cérébral en fonction de votre indice BrainHealth et de vos priorités personnelles. Et vous obtenez un accès continu à des stratégies cérébrales pratiques comme celles de cet article.

Non seulement vous apprendrez des moyens d’améliorer la santé et les performances de votre cerveau, mais vous contribuerez à une étude historique qui changera la conversation autour de notre cerveau. Le projet BrainHealth durera les 10 prochaines années et mettra fin à l’idée dépassée selon laquelle le déclin cognitif est inévitable avec l’âge. Les personnes de tous âges et de toutes circonstances peuvent avoir accès à ces outils et à un soutien pour construire un meilleur cerveau, pour une vie meilleure et, en fin de compte, pour créer un monde meilleur.

What do you think?

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taming Hair Frizz After Menopause

Taming Hair Frizz After Menopause

Moins c'est plus: 5 conseils de maquillage d'été pour un visage frais

Moins c’est plus: 5 conseils de maquillage d’été pour un visage frais